Trouver un bon VTT enduro sur LEBONCOIN en une seule et unique recherche

Un bon VTT enduro doit être fiable, solide, capable d’encaisser les pistes de DH des journées estivales en bike park, pédaler correctement pour les randonnées du reste de l’année et être performant pour prendre le départ d’une course d’enduro. Avec l‘abondance de modèles différents, comment j’optimise au maximum les résultats de mes recherches sur LEBONCOIN.

Pourquoi acheter d’occasion ?

Premièrement, pour des raisons de budget. Vous économisez entre -20% et -50% sur un vélo d’occasion en très bon état d’utilisation, selon ses années d’ancienneté (3-4 ans max) et son état esthétique.

Deuxièmement, parce que sur un vélo, il n’y a quasiment pas d’incertitude. Contrairement à une voiture, vous pouvez, avec une rapide inspection, voir toutes les traces d’usures anormales sans rien démonter. Ce qui ne se voit pas n’est pas très cher donc vous pouvez le négliger sans prendre un grand risque. D’autant plus sur un vélo récent.

Pourquoi acheter neuf ?

Si vous n’avez pas de problème de budget, acheter neuf présente tout de même des avantages :

  • Vous aurez un vélo sans aucun défaut esthétique
  • Vous disposerez des dernières technologies
  • Vous bénéficierez des conseils du vendeur
  • Au moindre problème sur le vélo, il s’occupera de faire marcher les éventuelles garanties sur les pièces défectueuses
  • Vous pourrez également avoir un suivi d’entretien rigoureux du vélo

Qu’est-ce que je devrais contrôler sur un vélo d’occasion ?

Je ne vais pas trop rentrer dans les détails sur cette partie car vous trouverez toutes les informations complémentaires sur de nombreux autres sites. Je vous donne les grandes lignes sans vocabulaires de mécano.

Lorsqu’on contrôle l’état du vélo, on tolère tout entretien / réparation courant. On garde bien-sûr en tête les coûts correspondants comme levier de négociation :

Prix moyen des pièces
et main d’œuvre
Entretien fourche complet120-140€
Entretien amortisseur complet120-150€
Remplacement roulements cadre +/- 80€
Remplacement roulements roues x2 +/- 50€
Purge des freins x2 +/- 40€
Remplacement roulements de direction +/- 35€
Remplacement roulements de pédalier +/- 35€
Changement des deux plaquettes +/- 30€
Alignement patte de dérailleur et réglage transmission +/- 20€
Resserrage rayons et dévoilage roue +/- 15€

Si vous roulez régulièrement, vous passerez obligatoirement par l’une de ces opérations, vélo neuf ou d’occasion. Ainsi, on se concentre surtout sur ce qui coûte cher :

Le cadre

On tolère uniquement les rayures d’usage normal, pas les bosses ou chocs trop prononcés.

La fourche

On tolère également les rayures sur les fourreaux mais pas sur les plongeurs, ils doivent être comme neuf. De plus, on teste la fourche. On pousse en mettant son poids dessus, l’enfoncement doit être progressif et l’on doit sentir le rebond qui vous repousse à la décompression. Il ne doit pas y avoir de dépôt d’huile sinon c’est signe qu’il faut la réviser.

L’amortisseur

Qu’il soit à air ou à ressort, c’est une pièce protégée par le cadre qui ne doit pas subir d’impact. Il doit donc être en excellent état d’aspect extérieur. On effectue le même contrôle de compression que la fourche.

Les roues

On les fait tourner dans le vide pour vérifier qu’elles ne sont pas voilées. On peut tolérer une légère voilure. Le plus important est que la jante ne présente pas de grosses bosses. On peut tolérer une ou deux bosses très légères.

Le groupe

D’abord, les manettes de freins et de passage de vitesse doivent être nickelles, ce ne sont pas des pièces sujettes à l’usure. Les disques ne doivent pas être trop usés pour un vélo récent. Le dérailleur, l’anti-dérailleur, la couronne et la cassette doivent également être impeccables.

On monte ensuite sur le VTT, on monte et descend toutes les vitesses, les passages doivent être rapide et les vitesses doivent tenir sans que l’on perçoive de bruit de chaine. Les freins doivent être sensibles et puissants dans l’idéal.

En bref, on peut tolérer des défauts s’ils proviennent d’une patte de dérailleur tordue ou bien de plaquettes à changer.

Comment je procède pour l’achat d’occasion ?

C’est bon, j’ai repéré un vélo intéressant. Je n’ai pas encore pris contact avec le vendeur. Concrètement, comment je procède pour aller plus loin ? Personnellement, je procède ainsi :

1ère étape – prise de contact via la messagerie LEBONCOIN

Je demande poliment si le vélo est toujours disponible. Ensuite, je pose quelques questions basiques sur le VTT du type : quel est le modèle exact ? son année ? le type d’utilisation ? s’il dispose de la facture d’achat ? Je m’assure que les réponses ne soient pas déjà dans la description. Je fais un effort pour écrire correctement. Cela démontre mon sérieux et mets en confiance le vendeur. Et il ne faut pas négliger cet aspect car il y a pas mal d’arnaques sur LEBONCOIN. De la même manière, j’attends du vendeur réciprocité.

2e étape – première prise de contact téléphonique

Une fois que j’ai tâté le terrain via la messagerie et que tous les voyants sont au vert, je laisse mon numéro de téléphone au vendeur et lui propose un horaire pour s’appeler et avoir de plus amples informations sur le vélo. Concrètement cet entretien me sert à :

  • Passer en revue avec lui tous les éléments de contrôle vu plus haut
  • Lui demander s’il a des photos de ces éléments et en particulier des éventuels défauts (traces de chocs, rayures etc…)
  • Quelle était son utilisation ? Sur quel type de terrain ? A quelle fréquence ? Quel niveau (compétition ou non) ?
  • Quelles modifications ont été réalisées par rapport à l’origine (entretiens et pièces changées) ?
  • Et enfin, me rendre mieux compte du sérieux du vendeur et ainsi me projeter ou non sur la vente

3e étape – proposition d’achat

Je prends le temps d’examiner toutes les informations que j’ai récoltées précédemment sur l’état du vélo. Je regarde par rapport aux autres annonces si le prix me semble toujours correct. Je réfléchis à d’éventuels leviers de négociation supplémentaires. Et j’évalue le montant de ma proposition d’achat en gardant en tête un prix maximum à ne pas dépasser.

Je peux maintenant rappeler le vendeur pour lui faire ma proposition d’achat. Je n’oublie pas de lui exposer mes arguments qui justifient selon moi ce prix. Je lui précise également les modalités pour la transaction : mes disponibilités pour réaliser l’échange ainsi que mes moyens de paiements (sécurisés de préférence, surtout si le montant est important). Je peux enfin accepter sereinement ou non sa contre-proposition de vente.

4e étape – l’échange

A cette étape-là, j’ai déjà :

  • Eté renseigné précisément sur l’état du vélo
  • Pu me faire une bonne idée du sérieux du vendeur
  • Etabli le montant de la transaction

Il ne me reste donc plus qu’à faire un aller-retour pour récupérer le vélo. Bien-sûr, je m’assure sur place que le vélo est conforme à tous mes précédents échanges avec le vendeur. Personnellement, je n’ai jamais rencontré de problème en faisant la prise de renseignement et la négociation par téléphone. Le gros avantage est que l’on s’assure au mieux de ne pas perdre du temps et de l’argent sur la route pour rien.

Quelle est donc mon unique recherche sur LEBONCOIN ?

Aujourd’hui, la plupart des VTT mis en vente le sont sur LEBONCOIN, c’est donc ici que j’effectue mes recherches. Il y a également TROCVELO qui peut être intéressant mais avec un volume d’annonces bien moindre.

Bien-sûr, si vous avez déjà des modèles précis en tête, il vous suffira de les saisir dans la barre de recherche. Ma méthode s’adresse à ceux qui n’en ont pas. Partant de là, Si je conjugue le nombre de marques avec las références de tous leurs modèles pour trouver un bon VTT, et sachant que les références évoluent d’année en année, je vais me retrouver avec des dizaines de recherches sauvegardées. De plus, je vais peut-être rater des modèles auxquels je n’aurais pas pensé. Si à l’inverse, je laisse les critères de base, je vais avoir des centaines de résultats à trier avec une masse de vélos inintéressants.

Exemple : Recherche « France entière » + prix de « 1 500 € et plus » + « VTT » + roue en « 27.5’’,29’’ » + « Etat neuf, Très bon état, bon état »

=> 1 576 résultats obtenus

Cela représente beaucoup trop de résultats à examiner. Pour affiner au maximum en une seule et unique recherche, je pars du principe que les vélos sont équipés avec cohérence. Les marques renommées ne montent pas des suspensions haut de gamme avec des roues ou bien un groupe bas de gamme. Je me fie alors à un seul indicateur fondamental dans la performance du vélo.

Pour une pratique enduro où la performance est recherchée en descente : Je me fie à la fourche. Deux marques équipent la grande majorité des VTT : ROCKSHOX et FOX. Et leur niveau de gamme grimpe avec les réglages supplémentaires :

 basmoyenhaut
Réglage SAG (précontrainte)xxx
Réglage rebondxxx
Réglage compression basse-vitesse xx
Réglage compression haute-vitesse  x

Ainsi, pour du haut de gamme avec tous les réglages possibles :

  • ROCKSHOX: la gamme ULTIMATE pour la LYRICK, PIKE et ZEB
  • FOX :  PERFORMANCE ELITE et la FACTORY, plus chère avec son célèbre revêtement dorée Kashima, elle dispose des mêmes réglages  
  • OHLINS : qui produit uniquement du haut de gamme avec la RXF

Maintenant, si votre budget ne le permet pas vous pouvez également avoir un VTT qui remplit le cahier des charges du « bon vélo » avec les références de fourches suivantes :

  • ROCKSHOX : la gamme SELECT et SELECT +, toutes deux pourvues des mêmes réglages, le ‘+’ dotant cette dernière de la dernière cartouche de compression plus performante
  • FOX : la gamme PERFORMANCE

=> Ok, j’ai mes mots-clés, Comment je les utilise ?

On va reprendre la recherche basique de tout à l’heure. Vous pouvez d’ores et déjà l’affiner avec vos critères géographiques, votre budget précis, la taille du VTT et des roues. Et nous allons ajouter dans la barre de recherche :

*ULTIMATE* OR *SELECT* OR *SELECT +* OR *FACTORY* OR *PERFORMANCE ELITE* OR *ELITE PERFORMANCE* OR *OHLINS*

Je vous explique cette formule :

  • LEBONCOIN n’est pas sensible à la casse (minuscule/majuscule), ni aux accents, mais il conseille d’optimiser les recherches en utilisant les majuscules donc je m’exécute
  • Les « * * » permettent d’inclure dans la recherche le mot clé même s’il est collé à un autre caractère, bien pratique pour ne pas exclure de la recherche le mot clé lorsque le vendeur a ajouté un S à la fin du mot, ex : ULTIMATES
  • Le « OR » permet d’additionner les mots-clés, sinon il n’y aurait aucun résultat car aucune annonce ne contient tous ces mots-clés à la fois

J’obtiens alors 362 résultats, j’ai ainsi affiné ma recherche et éliminé 77% de vélos qui ne m’intéressent pas.

Regardons maintenant ce que ça donne en affinant le prix et la zone géographique, disons pour un VTT enduro haut de gamme entre 3500€ et 4500€ et sur un rayon de 200 kms (aller / retour facilement réalisable dans la journée).

Avec seulement 21 résultats, je ne perds plus de temps à examiner des dizaines de vélos inintéressants.

Ici, par exemple, pour celui qui recherche un gros enduro orienté sur la descente et la pratique en bike park :

Comme vous pouvez le constater, vous avez accès à un vélo de moins d’un an en super état, avec des pièces haut de gamme (Fox factory) et une économie de 30% par rapport au prix du neuf (4100€ contre 5800€ neuf).

Et pour d’autres qui recherchent un enduro plus classique, du type de ce que l’on retrouve en WES (world enduro series), c’est-à-dire plus équilibré dans le compromis efficacité en montée/descente :

Sur celui-ci, du haut de gamme également : cadre carbone, suspensions Ohlins etc… En très bon état, de moins d’un an et avec une économie de 30% également (3 800€ contre 5 299€ neuf).

Enfin, si vous habitez un coin perdu loin de tout, vous avez également la possibilité de cocher la case « Voir également les annonces disponibles en livraison ». Prenons l’exemple pour une recherche de vtt enduro peu cher, entre 1500€ et 2500€ :

Pour celui-là, un enduro classique haut de gamme de 2017, avec donc une bonne génération de moins par rapport à ce qui se fait aujourd’hui, notamment avec des roues en 27.5’’. Un super vélo pour 1 900€ seulement (marque chère, environ 8 000€ neuf) qui vous contentera très certainement.

Et si vous ne voulez pas acheter un vélo d’occasion sans l’avoir vu physiquement, rafraichissez régulièrement votre recherche sauvegardée, vous y verrez certainement de nouvelles annonces.

Pour terminer : c’est quand les bonnes affaires ?

En conclusion, à l’heure où j’écris cet article, ce n’est vraiment pas la meilleure période pour acheter un VTT peu cher. L’industrie du vélo, comme beaucoup d’autres, subit toujours la reprise difficile d’après COVID avec une forte demande d’un côté et pas suffisamment de vélo neuf qui arrive sur le marché. Résultat, il est plus long et complexe de remplacer son vélo d’occasion par un neuf. Et par répercussion, il y a moins d’offres que d’habitude sur le marché de l’occasion car tous ces potentiels vendeurs n’ont pas encore pu changer leur VTT.

Cependant, on trouve tout de même des offres intéressantes d’occasion toute l’année. Et la meilleure période pour acheter à bon prix reste entre la de fin de l’été et le début de l’hiver (fin de saison pour la pratique de l’enduro).   

Laisser un commentaire