Quelle taille de VTT choisir ? Un outil pratique pour tous les modèles

Je connais ma taille et la hauteur de mon entrejambe. Je devrais donc pouvoir facilement en déduire la bonne taille pour mon VTT. Et non ! Chaque marque établit ses propres références pour la taille. Et pour une même marque, ces références peuvent varier d'un modèle à l'autre et même d'une année sur l'autre. Je vous présente un outil pratique pour trouver la bonne sur n'importe quel modèle.

Pourquoi ne pas se contenter des recommandations ?

Regarder les recommandations, c’est le première chose à faire. Mais c’est insuffisant parce que :

  • Vous pouvez être entre 2 tailles
  • Vous pouvez ne pas retrouver cette information sur un vélo d’occasion
  • Si vous hésitez entre plusieurs modèles, vous vous rendrez compte que certains sont mieux taillés pour vous

Pour être sûr de ne pas se tromper, je vous explique comment procéder.

Rappel : la mesure de l’entrejambe

En général, tout le monde connait déjà sa taille. Pour le VTT, la hauteur de l’entrejambe est un critère plus pertinent.

Pour cela, je me muni d’un mètre et d’un livre. Je porte mes chaussures de VTT, à défaut, une autre paire fera l’affaire. Je me colle talon et dos contre un mur. J’appuie le livre de manière à ce qu’il soit appuyé à la perpendiculaire contre le mur et contre l’os de mon entrejambe. Et je prends la mesure depuis le sol.

Je multiplie cette mesure par 0.885 et j’obtiens ma hauteur de selle optimale en partant de l’axe de pédalier, c’est à dire celle qui optimise le mieux mon rendement au pédalage.

Je note précieusement cette information.

Pour ajuster : l’amplitude des bras

En sport de combat on parle d’allonge. Cela donne une indication sur la portée de frappe du combattant. En vélo, cela donne une indication complémentaire sur la portée entre vos pieds posés sur les pédales et vos mains accrochées au guidon, c’est ce qu’on appelle le « Reach ».

La longueur d’amplitude des bras est plus ou moins proche de la taille. on appelle « index Ape » la différence entre l’amplitude des bras et la taille. Par exemple, si je mesure 1m75 et que j’ai 1m80 d’amplitude de bras, j’ai un « Ape index » de +5.

Ce qu’il faut retenir, c’est que si vous vous trouvez entre 2 tailles de vélo, avec un « index Ape » :

  • Négatif (amplitude des bras < taille) : je privilégie la taille du dessous
  • Positif (amplitude des bras > taille: je privilégie la taille du dessus

Concrètement, comment je choisis efficacement ?

A cet instant, je connais les modèles de VTT qui m’intéressent, je connais ma taille, mon entrejambe et mon amplitude des bras. Je vais maintenant vous montrer comment utiliser un super outil gratuit et sans inscription pour choisir sa taille de VTT (et bien plus encore…).

J’utilise le comparateur de géométrie de vélo GEOMETRYGEEK.BIKE

Introduction

Le lien du site est : https://geometrygeeks.bike/

Le site n’est pas traduit en français mais je vous explique comment l’utiliser.

Premièrement, je saisis dans la barre de recherche le modèle de vélo qui m’intéresse.

Par exemple, le CANYON STRIVE, un VTT enduro polyvalent.

Je remarque que le résultat est complet, j’ai toutes les géométries différentes depuis 2017, ce qui est confortable si l’on recherche un VTT d’occasion. Je sélectionne le modèle qui m’intéresse, le meilleur pour l’exemple (STRIVE CF 9.0 de 2020).

Pour ce modèle de VTT, est disponible :

  • « Rider Height » : soit les recommandations de taille du pilote minimum et maximum.
  • « Saddle Height » : soit la tranche minimum et maximum de la hauteur de selle, qui est à comparer avec votre mesure optimale (hauteur entrejambe * 0.885).

Ces deux dernières informations n’étant pas toujours disponible, je vais vous expliquer plus en détail comment utiliser le « Seat tube » et le « Reach », qui sont des données de références pour un vélo.

Le « Seat Tube »

Comme vous le voyez sur le schéma ci dessus, la longueur du « Seat Tube » c’est la distance entre l’axe du pédalier et l’extrémité haute du tube de selle. Restons sur l’exemple de ce CANYON STRIVE et admettons :

  • Je mesure 1m75,
  • ma hauteur d’entrejambe est de 82 cm,
  • j’en déduis ma hauteur de selle optimale en multipliant par 0.885, j’obtiens 72.5 cm
  • sur le taille M, le « Seat Tube » fait 44 cm,
  • Auquel j’ajoute la selle télescopique en gardant 3 cm de marge en bas car je ne peux pas l’enfoncer plus dans le tube de selle, plus environ 7 cm en haut correspondant à la taille de la selle, et plus son débattement de 15 cm (à vérifier sur les modèles car il peut varier entre 10 et 20 cm), j’obtiens 25 cm.
  • Je fais les comptes et je retrouve bien un « Saddle Height » de 69 cm au minimum (comme indiqué : 68.3 cm).

En conclusion, comme souvent, si le « Saddle height » n’est pas indiqué, calculez le vous-même. En l’occurrence, avec une hauteur de selle optimale à 72.5 cm, je sais qu’en baissant la selle au minimum et en gardant le débattement de la tige de selle télescopique ouvert, la hauteur minimale sera de 69 cm environ. J’ai donc 3.5 cm de marge et je peux en conclure que le vélo est à ma taille selon le critère du « Seat Tube ». Concernant la hauteur maximale, la question ne se pose pas car la marge est vraiment grande, si je fais 1m90 je ne vais pas regarder les vélos de taille S…

Le « Reach »

Concernant le « Reach« , vous pouvez vous contenter de suivre les recommandations de taille de la marque et d’ajuster avec l’index Ape si vous êtes entre deux tailles. Car contrairement au « Seat tube », il n’y pas de tranche minimum et maximum. Je ne peux donc pas vous donner de règle de calcul comme précédemment. De plus, le « Reach » n’est pas seulement un critère de taille, c’est aussi un critère de style de pilotage, en gros :

  • S’il est court : le VTT se pilote le corps droit
  • S’il est long : le VTT se pilote le corps allongé vers l’avant

En somme, il sera intéressant pour vous d’utiliser le « Reach » comme point de comparaison entre deux vélos. Le premier sera un VTT que vous connaissez déjà et le second sera celui qui vous intéresse.

Je vous illustre ça en poursuivant l’exemple précédent. Mettons que notre vélo de référence soit le CANYON STRIVE CF 9.0 de 2020 en taille M. Je connais mes sensations sur ce vélo et je vais le comparer à deux autres VTT enduros qui m’intéressent en taille M aussi : l’YT CAPRA 29 2022 et le COMMENCAL META AM 29 2021. Je compare avec https://geometrygeeks.bike/ et j’obtiens :

Premièrement, on remarque une chose très pratique. Lorsque je sélectionne un vélo, en l’occurrence le SRIVE, il s’affiche les mesures du STRIVE et les variations de ces mesures sur les autres vélos comparés. Que pouvons nous en conclure ?

Le STRIVE a le « Seat tube » le plus long à 440 mm au lieu de 420 pour les deux autres. Et en même temps, les deux autres ont des « Reach » plus longs, de 7 mm pour le CAPRA et de 30 mm pour le META AM, ce qui est très significatif. On voit donc bien les choix de style de pilotage qui sont fait par ces marques. On ne peut pas dire que l’un est mieux mais on sait que le STRIVE ne se pilotera pas de la même manière que le META AM. Et si l’on est un peu juste d’habitude sur un M, on peut se dire qu’il faut également regarder le META AM en taille S, car les mesures de sa géométrie sont élevées pour du M. Mais si d’un autre coté, on a un index Ape fortement positif, on peut vouloir privilégier un « Reach » long.

Vous avez remarquez qu’outre le « Seat tube » et le « Reach », on trouve de nombreuses autres dimensions qui varient aussi significativement d’un vélo à l’autre. Si cela vous intéresse d’avoir un commentaire synthétique sur chacune d’entre-elles, je poursuis et j’approfondis cette exemple ici.

Laisser un commentaire